troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

DYGITALS

 

Logo DYGITALS

 

L'histoire de DYGITALS débute en février 1984. Le guitariste Khalid KARBICHI intègre le groupe EUNECT, alors composé de Pascal à la basse, Hervé TRAISNEL au chant et de Laurent "Bacou" LAFONT à la batterie. Comme dans tous les jeunes groupes, certains changements de line up ne tardent pas à se faire sentir. Ainsi, Laurent et Pascal quittent le groupe, Khalid et Hervé décidant de continuer sous le nom de DYGITALS.

Une nouvelle section rythmique est alors formée avec Alain CLOUET au poste de batteur, et Gérard ROBIN à celui de bassiste. DYGITALS reste toutefois à la recherche d'un second guitariste qui sera trouvé en juillet 1984 en la personne de David DUGARO.

En Octobre 1984, fort d'une formation enfin stable, le groupe donne son premier concert à Tremblay-les-Gonesses, en première partie de DEMON EYES, où il remporte immédiatement les faveurs du public.

Novembre 1984 : Après plusieurs mois de répétitions, le groupe décide de concrétiser son travail par l'enregistrement d'une première maquette en 16 pistes. Cette dernière comportera deux morceaux ("La Malédiction" et "Coupable"). Cette expérience du studio conduit le jeune combo  à revoir son répertoire qui se trouve rapidement enrichi de nouvelles compositions personnelles.

Janvier 1985 : Conscient des imperfections de la première bande, DYGITALS décide de reprendre le chemin des studios afin de produire une démo 4 titres sur laquelle figure : "Ave Cesar", "Sacrifice", "Superstar" et "Illusion".

DYGITALS évolue dans un style très Heavy, influencé par des groupes comme IRON MAIDEN, ACCEPT etc... et possede un sens de la scène qui ne tarde pas à lui permettre de se constituer un public. En Mai 1985, deux titres ("Avé César" et "She´s OK") sont enregistrés en Belgique au studio PYRAMIDES. Ces derniers apparaîtront sur la compilation HMP "French Connection" (Madrigal Records) aux cotés de YUGGS, STEEL ANGEL et VYTAL.

Juin 1985, DYGITALS joue au Festival de Tremblay-les-Gonesse, avec BLASPHEME et ATTENTAT ROCK, devant 1 500 personnes. Le groupe participera également au France Festival de Choisy Le Roi organisé par Christian VERRAZ en Juillet 1985.

Fin 1985, Khalid KARBICHI quitte le groupe. DYGITALS décide alors de poursuivre sa route avec un seul guitariste.

En début d'année 1986, une nouvelle maquette est enregistrée. Elle contient 3 nouveaux titres chantés en anglais. DYGITALS joue alors fréquemment en région parisienne et dans de nombreuses villes de France telles que Lyon, Tours, Chambery, Vichy...

Durant l'été 1986, ils se produisent au Sun Festival, qui a lieu dans les arènes de Bayonne, avec, en tête d'affiche, le groupe américain JOSHUA. Cette même année, DYGITALS est classé dans le Référendum d'ENFER MAGAZINE parmi les 10 meilleurs espoirs français bien que n'ayant aucun album à son actif.

Gérard ROBIN quitte DYGITALS en début d'année 1987. Laurent BIGOT le remplace à la basse. Plusieurs concerts suivent son arrivée (Grenoble, Paris, Lille etc...).

Xavier VASSEUR rejoint le gang aux claviers en 1987. Il le quittera en 1988 après plusieurs concerts... La musique de DYGITALS est à cette époque beaucoup plus orientée vers un Hard Américain, influencée par BON JOVI, DEF LEPPARD, RATT etc...

DYGITALS alterne les concerts et les séances studio (MAYA, COULEURS et MARCADET) de Septembre 1987 à Avril 1988. Leur premier album "Love Games", sera enregistré et mixé, mais il ne sera jamais distribué.

Eté 1988, les membres de DYGITALS partent à Los Angeles pour une série de concerts dans plusieurs clubs dont le GAZZARRI´S et le WHISKY A GOGO.

De retour en France en début 1989, DYGITALS reprend les concerts dans l´hexagone, notamment au GIBUS de Paris et à Tours. Le gang enregistre également une nouvelle maquette.

Finalement, en fin d'année 1990, les membres de DYGITALS décident de se séparer, sans avoir jamais sorti d'album malgré l'existence d'une fan base qui n'avait rien à envier aux autres groupes de l'époque.

1998, "Stars of life", l'un des morceaux de l'album enregistré en 1987, est sélectionné pour figurer sur la compilation "Révolution Hard Rock"(Axe Killer Records), regroupant les figures emblématiques du Hard-Rock des années 80.

2000 : Une séparation musicale de 6 ans a permis aux différents membres du groupe de s'affirmer chacun de leur côté. Forts de leurs expériences, Hervé et David écrivent et enregistrent 19 nouvelles compositions.

2002 : "First Lap", un instrumental de David, apparaît sur la compilation "Guitare Attitude Vol.2" (XIIIbis Records).

En 2009 La décision est prise de refaire vivre DYGITALS. Hervé, David et Alain reforme alors le line up avec un autre "ancien" : Xavier, qui officie cette fois en tant que guitariste, et un nouveau membre, Jack GAYFFIER à la basse. Après quelques mois de répétitions, le groupe donne un concert privé en mai 2010 et rode son show dans quelques bars, dont le BLACK PEARL de Laigneville, avant d'envisager de plus grande scène. Le 8 Janvier 2012 marque le grand retour de DYGITALS sur une scène parisienne dans le cadre du PMFF IV, au Divan du Monde.

12 Janvier 2013, participation à l'ultime édition du PMFF

En Avril 2013 DYGITALS est rejoint par Jean-Marc LAVAYSSIERE (SCHERZO).

2014, Début de l'enregistrement d'un nouvel album, "Dynamite".

18 Avril 2015 : DYGITALS joue en première partie du groupe mythique OCEAN au Théatre TRAVERSIERE (Paris).

Mai 2015 : L'album "Dynamite" sors, distribué par le label Belge MAUSOLEUM,. Le CD reçoit un très bon accueil de la presse spécialisé européenne.

13 Février 2016 : Le combo retrouve la scène du DIVAN DU MONDE, aux cotés de FACTOR HATE, GANG et MAX PIE,

 

DISCOGRAPHIE

Démo 1984

2 titres "La malédiction" et "Coupable"

Démo 1985

5 titres

Compil HMP 1985

Compilation
French Connection

LP Devils records 1985

Démo 1986

5 titres

Démo 1987

6 titres

Love Games

CD enregistré en 1987

Jamais distribué

Compilation Revolution Hard Rock Vol2

CD - Axe Killer Records 1998

"2003"

CD 2003

12 titres

DYGITALS

"Imagine"

CD - 2005

cover Ave

2012

DYGITALS

"Avé ..."

CD - BRENNUS
Dynamite cover

2015

DYGITALS

"Dynamite"

CD - MAUSOLEUM




Vous êtes ici : GROUPES FRANCAIS DYGITALS